P1040549

P1040548

P1040564

P1040567

Ouverture exceptionnelle d’un site exceptionnel pour les journées européennes du Patrimoine, le samedi 15 septembre 2012 !

 

Pour le 3ème année consécutive, les personnels du site IUFM de Douai et les amicales des anciens élèves vous font découvrir de manière originale et conviviale les différentes facettes d’un patrimoine, situé au cœur du bassin minier, classé récemment patrimoine mondial de l’UNESCO, et…pourtant inconnu des nordistes et du grand public ! Le thème de « patrimoine caché », retenu cette année, qualifie parfaitement le site IUFM de Douai, le plus ancien site de formation du Nord-Pas-de-Calais, situé sur les anciennes écoles normales d’instituteurs et d’institutrices (dont la 1ère création date de 1834). 

Outre les visites libres, les visites (RDV à 9h30, 11 h, 14 H et 15 h 30) organisées et commentées par l’équipe des enseignants en histoire Jean-François Grevet et André Janson, accompagnées parfois en musique (surprise !) et des anecdotes des anciens élèves comprennent (pour les petits et les plus grands !) un parcours de l’ancienne école d’application Paule Parent jusqu’au nouveau lycée internat  d’excellence. Elles dévoilent :

- l’histoire de ce remarquable exemplaire d’architecture scolaire de la 3ème République, emblématique des défis scolaires depuis le XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui.

les expositions et présentations exceptionnelles au musée scolaire

- la célèbre tapisserie Liberté réalisée par Lurçat en 1943 sous l’Occupation (5 exemplaires dans le monde), sortie spécialement des réserves du musée de la Chartreuse)

- les collections d’animaux de l’ancien Pavillon des Sciences  (ancienne Ecole Paul Parent, aujourd’hui lieu de préparation au Master Métiers de l’enseignement Professorat des Ecoles)

- l’exposition « L’Ecole, quelle(s) histoire(s) ! » conçue par Jean-François Grevet, maître de conférences en histoire contemporaine (Université d’Artois/IUFM Nord Pas de Calais). Une sélection d’ouvrages anciens, de rares cahiers de maîtres et d’objets scolaires, témoins de l’évolution des pratiques scolaires et des débats pédagogiques depuis le XIXe siècle.

- le remarquable parc situé sur l’ancien jardin botanique et ses essences rares (dont les fameux Ginkgo Biloba)

- enfin un lieu de mémoires des guerres du XXe siècle

L’Hercule, le Monument aux morts de la Grande Guerre,  réalisé par Pierre Roche

La statue « Normalienne des villes, normalienne des champs » d’Emile Morlaix

Différentes plaques commémoratives (dont celle pour la résistante Suzanne Lanoy-Blin,…)

 

Une visite rare et un moment unique de partage intergénérationnel d’un patrimoine commun qui avait séduit l’an dernier aussi bien les enfants, leurs parents que plus les anciens.

Accueil à l’entrée du site, 161, rue d’Esquerchin, Douai (à 20 minutes de train de Lille)

Visites libres (entre 9 h et 17) et visites commentées (9h30,  11h, 14h et 15h 30)